Membres |

Chercheurs invités

Peter Skafish

Maître de Conférence Collège de France

Ethnologue

 

Contact

Laboratoire d’Anthropologie Sociale, 52 rue du cardinal Lemoine, 75005 Paris

Tél : 00 33 (0)1 44 27 17 45

Fax collectif : 00 33 (0)1 44 27 17 66

Courriel

 

Présentation

Peter Skafish a fini en Mai 2011 un doctorat d’anthropologie The University of California, Berkeley. Il est actuellement chercheur post-doctorant financé par la Fondation Fyssen. Sa recherche entreprend une « anthropologie des concepts », c’est-a-dire un examen du sens, de la rationalité, et de la portée ontologique des concepts articulés aux contextes contemporains vernaculaires et non-savants, mais qui portent précisément, et selon leurs termes propres, sur la connaissance philosophique et les métaphysiques implicites des sciences humaines.   

Ma recherche de terrain a concerné les discours des mediums « New Age » américains (« channels » ), en particulier ceux de Jane Roberts, reconnue comme l’une des fondatrices de ce champ religieux. Roberts, à qui j’ai consacré ma thèse, était à la fois une medium et une auteure mystique speculative qui a publié près de vingt livres, non seulement sous son propre nom, mais également sous celui de ses différentes « personnalités- esprits », parmi lesquelles on peux compter le philosophe Américain William James. Ces livres contiennent « une théorie », « une métaphysique », et « un concept » de la psyché – ces mots sont les siens – développés à partir de ses expériences de la possession et de ses hallucinations visionnaires. Bien que Roberts n’a jamais formellement étudié la philosophie, son concept de la psyché contient explicitement des conséquences suprenantes pour la pensée philosophique contemporaine. C’est-à-dire, elle comprend ses transes comme impliquant une « conscience » (non son manque), nommée par elle « l’autre conscience » (« other consciousness »), de laquelle on est absent, parce que déplacé par une autre personnalité capable d’une parole autonome, tout en étant présent avec, et comme, cette autre personnalité. Il est donc possible, selon Roberts, d’avoir une conscience au moment où l’on est supposé ne pas en avoir. Par une analyse comparative de ses écrits avec ceux de Gilles Deleuze, je tente de montrer que Roberts partage avec ce dernier un partie de son ontologie du temps, de la modalité (actualité et potentialité), et de l’identité personnelle, mais que son concept propre de la conscience va bien au-delà de celui de Deleuze en démontrant comment la synthèse de soi et autrui, l’actuel et le potentiel, le passé et le présent (plutôt que leur dissociation constante), se réalise dans des images psychique et mentale. Cette idée inventive et peut-être inédite de conscience offre aussi une perspective nouvelle sur l’inconscient et donc le rapport entre la psychanalyse et les pratiques thérapeutiques religieuses. Puisque la pensée de Roberts est susceptible d’ouvrir une telle réinterprétation de ces topiques métaphysiques,  je cherche à développer une démarche à la fois anthropologique et philosophique des concepts « vernaculaires » capable de mettre au jour leur statut ontologique, plutôt que de les « expliquer » au travers d’une analyse sociohistorique.

En addition à sa recherche propre, Peter Skafish a traduit en anglais un livre de Catherine Malabou (Le Change Heidegger: Du Fantastique en philosophie). Il a aussi été, de 2008 à 2010, le rédacteur en chef de la revue de Berkeley Qui Parle. Pendant son séjour au LAS, il propose d’étudier les conditions cognitives et pragmatiques de ce type de conscience chez les mediums.

 

Thèmes de recherche

  • Religion, l'anthropologie en ses liens avec la philosophie, l'anthropologie psychologique, l'ontologies "autres," la possession.

 

Terrains

  • La religion "New Age" et autres modes de pensée "fantastique" américaine Californie, États-Unis

 

Principales publications

  • Editor and Translator, with Introduction, The Heidegger Change: On the Fantastic in Philosophy

 

   

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel