Membres |

Membres affiliés

Araceli Gonzalez-Vazquez

 

Chercheuse post-doctorante du Gouvernement du Pays Basque au Laboratoire d'Anthropologie Sociale (Collège de France/EHESS/CNRS), et de la section d´Études Arabes et Islamiques du Département des Études Classiques (Ikasketa Klasikoen Saila) de l'Université du Pays Basque (Euskal Herriko Universitatea).

 

Contact

Laboratoire d’Anthropologie Sociale, 52 rue du cardinal Lemoine, 75005 Paris

Tél : 00 33 (0)1 44 27 17 31 (accueil du LAS)

Fax collectif : 00 33 (0)1 44 27 17 66

Courriel

 

Présentation

Araceli González-Vázquez a étudié l´histoire à l’Université de Cantabria (Licence, 1999) et l’anthropologie à l’Université de Deusto (Licence, 2004). Elle a réalisé ses études prédoctorales avec une bourse de formation du Gouvernement Basque à l´Université de Cantabria, au sein du programme « Cambios y permanencias en las sociedades tradicionales » (Changements et permanences dans les sociétés traditionnelles) du Départament d´Histoire Moderne et Contemporaine (Mention de Qualité du Ministère Espagnol de l´Education et de la Culture). En 2010, elle a soutenu une thèse en anthropologie sociale intitulée "Mujeres de Yebala : Género, Islam y alteridades en Marruecos » (Femmes du Jbala : Genre, Islam et alterités au Maroc) à l´Université de Cantabria, au nord de l´Espagne, sous la direction de Eloy Gómez Pellón, avec laquelle elle a obtenue la mention « Doctor Europeus ». Ce travail porte sur les pratiques rituelles des femmes rurales de la province de Chefchaouen, au nord du Maroc, et sur les relations entre les femmes et certaines formes d´altérité (hommes, saints, esprits, morts).

 

Après avoir achevé ses études en historie (1999), elle a effectué des enquêtes ethnohistoriques sur l´information ethnographique concernant les chasseurs-cueilleurs de la Californie disponible dans la documentation d´archive espagnole des siècles XVI-XVIII (particulièrement, récits de voyage). Elle a également travaillé sur les changements sociaux dans les sociétés rurales de Cantabria et du Pays-Basque. Elle a publié plusieurs articles sur ces sujets. En 2000, elle a commencé à travailler sur la construction sociale du genre dans le Rif Occidental/Jbala, au Maroc. En 2000 et 2001, elle a réalisé deux terrains au Maroc. En 2002, elle a soutenu sa thèse de 3ème cycle (DEA), intitulée « Las mujeres Beni Chaib del Rif Occidental (Marruecos)» (Les femmes Beni Chaib du Rif Occidental, Maroc).

 

A l’issu de sa formation en anthropologie sociale et culturelle (2004), elle a effectué au Maroc un terrain de courte durée (un mois, 2005) et deux terrains de longue durée (quatre mois, 2006 ; onze mois, 2007). En 2008, elle a travaillé pendant trois mois comme chercheuse invitée à l´IREMAM (Institut de Recherches et Études sur le Monde Arabe et Musulman), dans la Maison Méditerranéenne des Sciences de l´Homme du CNRS à Aix-en-Provence (France). En 2010, elle a été chercheuse principale (avec E. Gómez Pellón, M. Abdellaoui et A. Boulifa) dans le projet “Étude du Patrimoine Religieux de la Province de Chefchauen (Maroc)”, un projet de coopération interuniversitaire hispano-marocain financé par l'AECID (Agence Espagnole de Coopération internationale et de Développement) et développé par les universités de Cantabria et Abdelmalek Essaadi de Tetouan.

 

Ses travaux s’inscrivent actuellement dans quatre voies de recherche: 1) discours et pratiques sur le corps masculin et féminin dans la confrérie Baqqaliyya et dans le territoire Ghzawa; 2) rites de possession liés à la croyance dans les jnun ; 3) discours et pratiques liées au Soufisme et au culte des saints ; et 4) représentations des femmes marocaines dans les récits européens de captivité des siècles XVI au XIX,  et dans les récits de voyage des femmes et des hommes européens au Maroc (siècles XIX-XX).

 

Le projet post-doctoral d´Araceli González-Vázquez au LAS s´intitule « Soufisme, corporéités et altérités au Maroc : corps féminin et corps masculin dans la confrérie Baqqaliyya ». Développé sous la direction de Tassadit Yacine, ce projet mobilise l’idée d´altérité pour analyser les discours et pratiques sur le corps et les constructions de genre. À partir de l´analyse de données ethnographiques, elle établit une discussion sur les conceptions locales et individuelles de l´altérité et sur les relations entre les différentes formes d´être.

 

Thèmes de recherche

  • Corps.
  • Genre.
  • Islam, Soufisme, Sainteté.
  • Rituel.
  • Parenté.

 

Terrains

  • Maroc (société arabophone Yebala, qabila Ghzawa, Rif Occidentel, Chefchauen, Tanger, Ouezzane).
  • Cantabrie, Pays Basque.
  • Californie (ethnohistoire, représentations des pratiques des chasseurs-cueilleurs).

 

Principales publications

Ouvrages

 

  • 2011 (avec E. Gómez Pellón, editeur) Religión y patrimonio cultural en Marruecos. Una aproximación antropológica e histórica. Sevilla, Signatura Ediciones.
  • 2001 (avec C. Ortiz Herrera) La ermita, el hospital y el puente de San Miguel. Historia de un conjunto religioso, asistencial y viario. Santander, Parlamento de Cantabria.

 

Chapitres d´ouvrages

 

  • 2011, (a paraître) “Gendering Nineteenth-century Italian Orientalism: Edmondo De Amicis on Arab, Jewish and Black Moroccan women”. In Orientalismi Italiani (Gabriele Proglio, editeur).
  • 2011, « Las ciudades santas y prohibidas de Marruecos : La santidad, sacralidad e impenetrabilidad de Chefchauen en los textos coloniales españoles y franceses ». In Gómez Pellón, E. et González Vázquez, A. (eds.) Religión y patrimonio cultural en Marruecos. Una aproximación antropológica e histórica. Sevilla, Signatura Ediciones: p. 263-298.
  • 2010, “La henna y la sangre de las mujeres: Antropología del cuerpo e Islam en Marruecos”. In Martí, J. et Aixelá, Y. (eds.) Desvelando el cuerpo. Perspectivas desde las ciencias sociales y humanas. Barcelona, CSIC, p. 317-332.  
  • 2009, “Significados sociales y simbólicos del cuerpo femenino: Tatuajes y usos rituales y turísticos de la henna en Marruecos”. In De la Peña, C., Pérez, M., Albero, M.M., Marín, M.T., y J.M. González. Congreso Internacional Imagen y apariencia. Servicio de Publicaciones, Universidad de Murcia.

 

Articles de revues

 

  • 2011 (a paraître) “The body of the saint-warrior Sidi Mohamed al-Hajj al-Baqqal: Jihad and martyrdom in Seventeenth-century Morocco”, soumis pour publication
  • 2011, (a paraître) “De Solika Hatchouel a Lalla Solika: Representaciones europeas de la santidad femenina en el Judaísmo marroquí”, soumis pour publication
  • 2010, “Michel Foucault, Judith Butler y los cuerpos e identidades críticas, subversivas y deconstructivas de la Intersexualidad”. Revista Isegoría de Filosofía moral y política (CSIC), nº 40: pp. 235-244.
  • 2008, “La idea del “niño dormido” (raqed): embarazo, estrategias sociales femeninas e Islam en el norte de Marruecos”. El Pajar, Cuaderno de Etnografía canaria, nº 25: pp. 167-175.
  • 2005, “La religiosidad popular femenina en la qabila Gzaua del Rif Occidental”. Actas del I Congreso del Foro de Investigadores del mundo árabe y musulmán (FIMAM). Altafulla, Barcelona.

 

Comptes-rendus

 

  • 2011, “Margot Bradran. Gender and Islam in Africa”. Insight Turkey (soumis pour publication)
  • 2010, “María Dolores López Enamorado. España-Marruecos: Mujeres en el espacio público”. Quaderns del Institut Català d´Antropologia,  nº 25: pp. 129-130. 

 

Site recommandé

 

 

 

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel