Membres |

Enseignants et chercheurs

Marika Moisseeff

Chargée de recherche CNRS
Institution(s) de rattachement : CNRS


Contact

Laboratoire d’Anthropologie Sociale, 52 rue du cardinal Lemoine, 75005 Paris

Tél : 00 33 (0)1 40 24 11 27

Fax collectif : 00 33 (0)1 44 27 17 66

Courriel

 

Présentation

Marika Moisseeff est ethnologue et psychiatre pour enfants et adultes. Son projet de recherche, intitulé Enjeux individuels et collectifs de la construction identitaire, s'inscrit dans la suite d'une recherche entreprise selon deux volets complémentaires :

1°) L'étude de l'organisation sociale et des processus de constitution des identités dans les communautés aborigènes australiennes contemporaines, à partir d'un travail de terrain de longue durée effectué dans une zone rurale du Sud australien, et traditionnelles (les Aranda) où elle a mis en évidence l'importance du recours à des objets cultuels.

2°) L'étude comparative des modalités d'accession à un statut d'adulte en Occident et dans d'autres contextes culturels, en montrant le rôle des représentations touchant à la différence des sexes et à la procréation sur la façon de concevoir l'adolescence. Ces travaux l'ont conduite à tenter de cerner la spécificité des représentations de la procréation dans les sociétés occidentales modernes, particulièrement bien mise en valeur dans les œuvres de science-fiction en suggérant qu'elles constituaient un corpus mythologique au sens propre. Elle a, par ailleurs, initié la création d'un groupe de réflexion intitulé Anthropologie clinique qui réunit des ethnologues et des psychiatres ayant une pratique systémique afin d'approfondir l'analyse des phénomènes rituels et la notion même de relation.

La problématique fondamentale qui anime cette recherche concerne la référence récurrente - dans les médias d'information, les documentaires et certains travaux universitaires contemporains - à la distinction du traitement appliqué aux femmes dans les diverses 'sociétés', 'cultures' ou 'civilisations' pour affirmer l'existence de différences culturelles quasi irréductibles, avec des conséquences, sociologiques et politiques, nationales et internationales, qui ne sont pas des moindres. Il paraît indispensable, pour aborder aujourd'hui ces problématiques interculturelles d'examiner de façon approfondie, d'une part, le lien établi par le public et les média entre les identités culturelles et la conception du rapport entre les sexes, et d'autre part, ce que recouvre le hiatus entre l'acception commune des termes 'sociétés', 'cultures', 'civilisations' et les définitions anthropologiques que nous leur appliquons plus ou moins implicitement. De ce double point de vue, une perspective culturelle comparative est intéressante.

C’est à partir d’une semblable approche comparative visant à spécifier certains aspects de la culture occidentale contemporaine que Marika Moisseeff s’est penché ces dernières années sur le traitement de la mort et du deuil en proposant, notamment, de considérer l’institution médicale comme renvoyant à une religion séculière dont l’objet cultuel est le corps.

 

Thèmes de recherche

  • Représentations du sexe et de la procréation ;

  • Relations parents-enfants ; rites d'initiation ; adolescence ;

  • Systèmes de parenté et organisation sociale aborigènes ;

  • Processus de construction identitaire ;

  • Deuil et rites funéraires ;

  • Science-fiction ;

  • Rôle des 'psy' dans l'Occident contemporain.

 

Terrains

Communauté rurale aborigène du nord de l'Etat de l'Australie du Sud. Populations étudiées: Arrernte (Aranda), Adnyamathanha et autres groupes socio-linguistiques aborigènes du sud australien.

 

Enseignements et séminaires

Coorganisatrice avec Michael Houseman de l'atelier mensuel « Nouvelles formes de médiation relationnelle » se déroulant sur le site Cardinal Lemoine de janvier à juin depuis 2012

Marika Moisseeff est régulièrement sollicitée pour participer à la formation permanente des personnels de santé et de justice en qualité d’ethnologue systémicienne ayant une expérience clinique. Elle est une intervenante régulière auprès du Centre Universitaire de Psychothérapies de l'Université Paris 8, notamment dans les DFSSU Clinique Familiale et Pratiques Systémiques et Intervention en Protection de l'Enfance.

 

Principales publications

Ouvrages

  • 1999 An Aboriginal Village in South Australia. A Snapshot of Davenport, Canberra, Aboriginal Studies Press.

  • 1995 Un long chemin semé d'objets cultuels : le cycle initiatique aranda, Paris, Editions de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Coll. Cahiers de l'Homme.

Articles

  • 2017 "Setting Free the Son, Setting Free the Widow: Relational Transformation in Arrernte Life-Cycle Rituals (Central Australia)", Anthropological Forum 27 (1) : 34-48.

  • 2016 "Le mort, ses proches et les autres : ici et ailleurs" in Anna Caiozzo (éds), Mythes, rites et émotions, les funérailles le long de la Route de la soie, Paris, Honoré Champion, Bibliothèque des religions du monde N° 3 : 29-48.

  • 2016 "Cadavres et Churinga : des objets cultuels exemplaires ?", Arch. de Sc. soc. des Religions, 174, 'La force des objets - Matières  à expériences. Actions rituelles, Médiations, Substances': 255-278.

  • 2014 "Métissage et hiérarchisation des cultures ou les soubassements idéologiques de l’essentialisation des différences", Alterstice - Revue Internationale de la Recherche Interculturelle, 4 (2) : 25-38.http://journal.psy.ulaval.ca/ojs/index.php/ARIRI/article/view/Moisseeff_Alterstice4(2)/pdf

  • 2011 "Invisible and Visible Loyalties in Racialized Contexts: A Systemic Perspective on Aboriginal Youth", in Ute Eickelkamp (sous la direction de) Growing Up in Central Australia: New Anthropological Studies of Aboriginal Childhood and Adolescence, Oxford, Berghahn Books : 239-272.
  • 2005 "La procréation dans les mythes contemporains : une histoire de science-fiction", Anthropologie et sociétés, 'Le mythe aujourd'hui',vol. 29, n°2 : 69-94.

  • 2002 "Australian Aboriginal Ritual Objects or how to represent the unrepresentable", in M. Jeudy-Balini & B. Jullierat (éds.),, People and Things : Social Mediations in Oceania, Durham, Carolina Academic Press : 239-263.

Liens associés / sites recommandés

Document(s) à télécharger

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel