Séminaires du Laboratoire |

Atelier des doctorants

Logo de l'atelier des doctorants du LAS


Présentation atelier   
                                  
——————————                                                       
Malgré la crise sanitaire, l'Atelier Des Doctorants Du LAS (ADDDL) est déterminé à continuer de proposer une plateforme de rencontre autour de problématique que vous pouvez rencontrer dans votre parcours : avant le terrain, pendant le terrain, après le terrain, pendant l'écriture, avant un colloque, etc. 

Pour ce faire, nous allons nous rencontrer le premier jeudi de chaque mois de 17h à 19h, à compter du 3 décembre 2020. Dans un premier temps ceci se fera en virtuel. Puis lorsque le site de Cardinal Lemoine rouvrira et les conditions sanitaire le permettant, en présentiel. Si vous voulez présenter quelque chose, vous pouvez vous inscrire pour l'une des dates de rencontre en 2021 (merci d'envoyer un mail à atelierdoct.las@gmail.com). 

Chaque séance dure 2h, avec une présentation d'une demi-heure environ et une large place accordée aux questions et commentaires, l'idée étant, pour la personne qui présente, de pouvoir venir avec des ébauches, des doutes, des questions et non pas forcément quelque chose de terminé, et de permettre aux participants d'aider par leur propre expérience à dégager des pistes.


Informations pratiques 
  
Le premier jeudi de chaque mois de 17h à 19h. Pour recevoir des informations précises et lien d'accès à l'atelier en ligne, inscrivez-vous sur la mailing-list en écrivant à atelierdoct.las@gmail.com.
 
Organisation
 
Mathilde Heslon, Raphael Juillard, Anastasia Krutikova, Ottavia Paterno, Joaquin Ruiz Zubizarreta
Si vous souhaitez rejoindre l'équipe organisatrice, n'hésitez pas à nous écrire.
 
Programme 2020-2021
 
3 décembre 2020 - Emilio Frignati (LAS), Les chants kaapiwaya. Ethnohistoire d’une lingua franca rituelle (Amazonie du Nord-Ouest)

     Bien qu’ils n’aient fait l’objet d’aucune recherche ethnographique approfondie, les chants kaapiwaya présentent un intérêt indéniable pour l’étude des relations interethniques et des rapports qui se nouent à partir du XVIIIe siècle avec l’arrivée des européens dans la région. C’est que l’aire du Haut Rio Negro est caractérisée par une constellation multiethnique et plurilingue fortement intégrée à la fois par les échanges culturels, commerciaux et matrimoniaux.
     Or, les kaapiwaya sont, mutatis mutandis, partagés par l’ensemble des groupes arawak, tukano et maku qui peuplent la région et sont de ce fait au cœur des rencontres interethniques. De plus, les archives montrent qu’ils ont été mobilisés dès les premiers contacts avec les européens, afin de tenter d’établir des alliances avec les explorateurs militaires (XVIIIe siècle) ou au contraire pour fédérer des mouvements de révolte contre l’exploitation coloniale liée à l’extraction du caoutchouc (XIXe siècle).     
      En confrontant l’étude historique des archives coloniales avec l’ethnographie d’un corpus contemporain de chants kaapiwaya, recueilli en 2019 parmi les Tuyuca de langue tucano, cette communication entend explorer la manière dont ces chants constituent une forme musicale de diplomatie interethnique et d’instrument de lutte politique.

7 janvier 2021
4 février 2021
4 mars 2021
1er avril 2021
6 mai 2021
3 juin 2021

Les archives des années précédentes sont disponibles ci-dessous.
Dernière mise à jour le 26/11/2020   
Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel