Publications |

Revue Études rurales

Proliférantes natures

Proliférantes natures

Études rurales

janvier-juin, n° 185

Cécilia Claeys et Olivier Sirost (ed.)
2010,  288 p.

L’heure est au dérèglement de la nature. Au-delà de l’épuisement de la biodiversité, du réchauffement climatique et de l’appauvrissement des ressources, les années 1990 introduisent un nouveau concept : la « prolifération » du vivant. Ce dernier modifie le statut des espèces : tantôt nobles tantôt indésirables, tantôt « manne » tantôt « ennemies », tantôt autochtones tantôt allochtones.

C’est à travers bestiaires (lapins, goélands, criquets, éphémères, chenilles) et herbiers (algue, jussie, vase, prunus) que se déclinent ces « proliférantes natures ». Elles sont l’objet de controverses entre experts, agriculteurs, aménageurs et usagers, et deviennent un véritable enjeu de société. Elles nous invitent à relire notre histoire de la nature, tant d’un point de vue savant et politique que d’un point de vue vernaculaire.

Ancrées dans le mythe du jardin d’Éden, ces « invasions biologiques » disent les paradoxes, si ce n’est les limites d’une gestion du vivant. Au moment où les dispositifs techniques d’exploitation de la nature sont en perte de vitesse tout en demeurant les fondements inébranlables de la société occidentale, l’homme semble être à la recherche d’un réenchantement du monde. Face à ces « invasives », les imaginaires contemporains oscillent entre espoirs et doutes, rêves et peurs.

Ce numéro envisage successivement les taxonomies, controverses et mythologies engendrées par une nature qui nous échappe.

Sommaire

  • Cécilia Claeys et Olivier Sirost
    Introduction

 

Taxonomies

  • Brendon M.H. Larson
    Reweaving Narratives about Humans and Invasive Species
  • Aurélie Javelle, Bernard Kalaora et Guillaume Decocq
    De la validité d’une invasion biologique. Prunus serotina en forêt de Compiègne
  • Marie-Jo Menozzi
    Comment catégoriser les espèces exotiques envahissantes
  • Catherine Mougenot et Lucienne Strivay
    L’incroyable expansion d’un lapin casanier
  • Nicolas Césard
    Vie et mort de la manne blanche des riverains de la Saône

 

Controverses

  • Cécilia Claeys
    Les « bonnes » et les « mauvaises » proliférantes. Controverses camarguaises
  • Antoine Doré
    Comment gérer une prolifération. Peut-on composer avec les criquets pèlerins ?
  • Christelle Gramaglia
    Les goélands leucophée sont-ils trop nombreux ? L’émergence d’un problème public
  • Rolf Lidskog
    Governing Moth and Man. Political Strategies to Manage Demands for Spraying

 

Mythologies

  • Linda Kalof and Ramona Fruja Amthor
    Cultural Representations of Problem Animals in National Geographic
  • Olivier Sirost
    Les natures apocryphes de la Seine. L’envasement des plages du Calvados
  • Gert Gröning and Joachim Wolschke-Bulmahn
    The Myth of Plant-Invaded Gardens and Landscapes
  • Christian Lévêque, Jean-Claude Mounolou, Alain Pavé et Claudine Schmidt-Lainé
    À propos des introductions d’espèces. Écologie et idéologies

 

Chronique

  • Gérard Chouquer
    Enjeux fonciers. Deuxième partie : Amérique latine, Méditerranée, Russie

     


ISSN : 0014-2182

ISBN : 978-2-7132-2246-7
Fiche éditeur : http://www.editions.ehess.fr/revues/etudes-rurales/

Pour citer ce document

, «Proliférantes natures», las [En ligne], Revue Études rurales, Publications, mis à jour le : 20/02/2014
, URL : http://las.ehess.fr/index.php?2036.
Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel