Membres |

Enseignants et chercheurs

Margarita Xanthakou

Directrice de recherche CNRS
Émérite
Institution(s) de rattachement : CNRS

Habilitée à diriger des recherches

Anthropologue

Médaille de bronze du CNRS en 1989

 

Contact

Laboratoire d’anthropologie sociale, 52, rue du Cardinal-Lemoine, 75005 Paris

Tél direct : 00 33 (0)1 44 27 17 39

Courriel :

 

Présentation (English below)

Les recherches de Margarita Xanthakou concernent les dépendances mutuelles entre deux sortes de faits : d’une part, les déviances, les formes d’exclusion, de troubles psychiques, corporels, affectifs ou identitaires, les transgressions formalisées ou déréglées, violentes, d’interdits majeurs (incestes…) ; d’autre part, les traits distinctifs d’ordres culturels et de problématiques de l’identité sociale ou individuelle dans certaines populations. À ces questions se relient celles des statuts des émotions, des invariants cognitifs et des conceptions du corps dans la construction des sujets.

Les méthodes employées visent à élaborer des « catégories d’interface » outrepassant les limites du « complémentarisme », au sens de Georges Devereux, entre deux approches, la sociologique et la psychologique, appliquées aux mêmes données de « l’humain ». Pour ce faire, sont alternativement utilisées ces techniques : approches holistiques de configurations culturelles et restitutions circonstanciées d’« histoires de vie ».

 

Thèmes de recherche

  • Formes et « personnages culturels » de la déviance.

  • Les transgressions et leurs sanctions.

  • Transformations et concurrence des systèmes de parenté face aux progressions de la modernité.

  • Mondialisations et reconstructions identitaires.

  • émotions, affects et conceptions du sujet dans sa corporéité.

 

Terrains

  • Enquêtes ethnographiques effectuées principalement en Grèce : Laconie rurale, faubourgs d’Athènes, Macédoine rurale, Thrace…

 

Principales publications

  • 1988 : Cendrillon et les sœurs cannibales, Paris, Éditions de l’EHESS (coll. « Cahiers de l’Homme »).

  • 1989 : Idiots de village. Conversations ethnopsychiatriques en Péloponnèse, Toulouse, Presses universitaires du Mirail (coll. « Chemins cliniques »).

  • 1993a : Faute d’épouses on mange des sœurs. Réalités du célibat et fantasmatique de l’inceste dans le Magne (Grèce), Paris, Éditions de l’EHESS (coll. « Cahiers de l’Homme »).

  • 1993b : Mémoires grecques. Tais-toi Regarde Écoute, Paris, Hachette (coll. « Histoire des gens »).

  • 2000 : codirection (avec J.-L. Jamard et E. Terray), En substances. Textes pour Françoise Héritier, Paris, Fayard.

  • 2004 : codirection (avec Fr. Héritier), Corps et affects, Paris, Odile Jacob.

  • 2007a : Identités en souffrance. Une ethnologie de la Grèce, Paris, Odile Jacob.

  • 2007b : On raconte en Laconie [...], Arles, Actes-Sud (coll. « Babel »).

  • À paraître : Sans-Nom. L'ethnologue dans le rétro. Moi, elle ou une autre (titre provisoire), tapuscrit terminé fin 2012, actuellement soumis aux éditeurs.

 

 

ENGLISH

Margarita Xanthakou’s research focuses on the mutual dependencies between two types of event: on the one hand, deviance, forms of exclusion, mental, physical, affective or identity disorders, transgressions that are formalized, deregulated, or violent, or major prohibitions (e.g. incest); on the other, the distinctive traits of cultural orders, related to social or individual identity issues within certain populations. These topics are combined with those of the status of emotions, cognitive constants, and conceptions of the body in the construction of subjects.

The methods used aim to create “categories of interface” that go beyond the limits of “complementarism” as understood by Georges Devereux, between two approaches, the sociological and the psychological, applied to the same “human” data. To do so, the following techniques are used alternatively: holistic approaches to cultural configurations, and circumstantiated restitutions of “life stories”.

Research topics

  • Forms and “cultural personalities” of deviance
  • Transgressions and their penalties
  • Transformations and competition between kinship systems faced with the progress of modernity
  • Globalizations and reconstructions of identity
  • Emotions, affects, and conceptions of the subject in its corporeity

Fields

  • Ethnographic studies carried out mainly in Greece: rural Laconia, neighbourhoods of Athens, rural Macedonia, Thrace, etc.

Document(s) à télécharger

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel