Anciens membres |

Chercheurs et Enseignants

Charles-Henry Pradelles

Directeur de recherche CNRS
Retraité
Institution(s) de rattachement : CNRS


Directeur de Recherche honoraire du CNRS ; Consultant auprès des familles d’immigrés africains pour le compte des Tribunaux pour enfants et des associations éducatives de la région parisienne

 

Contact

Laboratoire d’Anthropologie Sociale, 52 rue du cardinal Lemoine, 75005 Paris

Tél : 00 33 (0)1 44 27 17 31 (accueil du LAS)

Fax collectif : 00 33 (0)1 44 27 17 66

Tél. port. 06 71 46 38 42

Courriel

 

Présentation

Charles-Henry Pradelles de Latour est entré au CNRS en 1975 et en est sorti en 2004. Ethnologue africaniste, il a fait deux longs terrains au Cameroun, chez les Bangoua en pays bamiléké et chez les Pèrè du canton d’Almé dans l’Adamaoua,  dont il a rendu compte dans les  monographies qu’il  a consacrées à ces deux sociétés (cf. publications). Le passage d’un terrain à l’autre l’a conduit à comparer les systèmes de parenté patri et matrilinéaire des Bamiléké et des Pèrè et à montrer que chacun d’eux induisait une croyance dominante différente : la religion chez les premiers  et la magie chez les seconds ‘(cf. Incroyance et paternités).

Son expérience analytique et sa participation à l’Ecole Lacanienne de Psychanalyse depuis sa fondation en 1983 l’ont amené en 1991 à accepter de faire des accompagnements thérapeutiques auprès des enfants des familles d’immigrés africains qu’il rencontre chez eux. Ces visites à domicile constituent pour lui une nouvelle forme de terrain et la base de nouvelles recherches sur les immigrés, première et deuxième générations, et les rapports entre l’anthropologie sociale et la psychanalyse.

Il est actuellement consultant auprès de l’association FAMAF et des tribunaux pour enfants.

 

Thèmes de recherche

  • Systèmes de parenté patri et matrilinéaires et leurs liens avec les croyances, religion et magie,

  • Familles d’immigrés africains en région parisienne, première et deuxième générations,

  • Anthropologie sociale et psychanalyse.

 

Terrains

  • (1974-1875) Le système de parenté dans les grands ensemble de Montbéliard,

  • (1972-1985) Bangoua, chefferie bamiléké, dans le département du Ndé (Cameroun),

  • (1988-2003) Les Pèrè du canton d’Almé dans la province de l’Adamaoua (Cameroun),

  • (1991…) Les familles d’immigrés africains de la région parisienne.

 

Principales publications

Ouvrages

  • 2014 : La dette symbolique. Thérapies traditionnelles et psychanalyse, Paris, Epel, 344 p.

  • 2005 : Rites thérapeutiques dans une société matriminéaire. Le gerem des Pèrè (Cameroun), Paris, Karthala, 246 p.

  • 2001 : Incroyance et paternité, Paris, Epel, 220 p. 

  • 1991-1996 : Le Crâne qui parle. Deuxième édition d'Ethnopsychanalyse en pays bamiléké. Paris, Epel, 270 p.

  • 1986 : Le Champ du langage dans une cheferie bamiléké, thèse d'Etat, Paris, EHESS multgr., 790 p. 

Articles significatifs

  • 1985 : « Witchcraft and the avoidance of physical violence in Cameroon », The Journal of the Royal Anthropological Institute, Vol. 1/ 3 :  599-609.

  • 2001 : « Clivages et dérapages. Première et deuxième générations d’Afrique en banlieue parisienne », L’Homme, 157 : 151-166.

  • 2004 : « Entre anthropologie sociale et psychanalyse, le manque d’objet » (Frustration, privation et castration) », L’évolution psychiatrique 70, 47-61.

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
52 rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 31
Courriel