Membres |

Enseignants et chercheurs

Charles Stépanoff

Charles Stépanoff
Habilité à diriger des thèses
Maître de conférences EPHE

Contact

Laboratoire d’Anthropologie Sociale, 3 rue d'Ulm, 75005 Paris

Tél : 01 44 27 17 45

Courriel

Présentation (English below)

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), docteur en ethnologie (2007), Charles Stépanoff a été élu en 2008 maître de conférences à l’École pratique des hautes études (Section des Sciences religieuses). Il a été coordinateur du Groupement de recherche international "Nomadisme, sociétés et environnement en Asie centrale et septentrionale" (France, Fédération de Russie, Kirghizstan) et membre du Conseil national des universités. Il a soutenu en 2018 son habilitation à diriger des recherches, intitulée "Chamanisme et communautés hybrides", avec pour garant Philippe Descola.

Ses premières enquêtes ont porté sur le chamanisme à Touva en Sibérie méridionale : il a étudié les ressorts cognitifs et relationnels de l’autorité et des pouvoirs d’individus hors du commun, les chamanes. Ses travaux se sont ensuite étendus aux rapports à l’environnement à travers la chasse et l’élevage chez les populations de la taïga. À partir de ces enquêtes, Charles Stépanoff étudie les multiples façons dont les humains établissent des liens et communiquent avec des êtres non humains : divinités, esprits, plantes ou animaux. Ses derniers travaux portent sur la transformation des régimes d’imagination et des rapports aux non-humains à travers l’évolution de longue durée des sociétés. S’inscrivant dans des collaborations pluridisciplinaires internationales, ses recherches s’inspirent de travaux récents menés en sciences cognitives, préhistoire et biologie.

Depuis 2018, il mène des enquêtes ethnographiques sur les relations aux animaux sauvages et domestiques dans le contexte de la chasse et de l'élevage en France. Il a publié en particulier une étude sur les controverses et les conflits actuels entre adeptes et opposants de la pratique de la chasse à courre.

Vidéo de présentation

 

Thèmes de recherche

  • Anthropologie religieuse, chamanisme
  • Culture et cognition
  • Relations hommes-animaux, chasse, domestication
  • Nomadisme et perception de l'environnement.

 

Enseignements

  • Séminaire EPHE « Chamanisme et communautés hybrides »
  • Cours de master "Anthropologie, écologie, savoirs: méthodes et domaines de recherche" (avec Claudine Cohen, Florence Brunois-Pasina et Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca)
  • Cours de master "Anthropologie des religions" (avec Eloi Ficquet et Michael Houseman)

 

Principales publications

Ouvrages

Sélection d’articles

  • [Accepté] Animist ritual and ancient circumpolar migrations: the spread of the dark tent tradition through North Asia and North America, Current Anthropology.
  • 2020 Des inégalités inégales. Richesses, hiérarchie et cosmopolitique en Asie septentrionale, L’Homme, 234-235, p. 267-290.
  • 2020 Une vie sans diplomates est-elle possible ? Otages ambassadeurs et résistances autochtones boréales, Terrain. Anthropologie et sciences humaines, 73, pp.66-87.
  • 2020 Comment en sommes-nous arrivés là? A propos de Homo domesticus de James C. Scott. Terrestres 15
  • 2020 Des chiens et des hommes : modes de vie partagés et coopération cynégétique, in Th. Bedossa & S. Jeannin éd., Comportement et bien-être du chien. Une approche interdisciplinaire, Dijon, Educagri, pp. 523-541.
  • 2020 La forêt est en guerre. Enquête sur le conflit autour de la chasse à courre, Terrain. Anthropologie et sciences humaines, mis en ligne le 18 février 2020.
  • 2020 L. Romanova, Ch. Stépanoff, N.Telmon, & E. Crubézy. Health access inequities and magic medicine: the first ancient evidence? The Lancet, 395(10233), 1343-1344.
  • 2019 Dark Tent and Light Tent. Two ways of travelling in the invisible, Inner Asia 21, pp. 199-215.
  • 2019 Cl. Defrasne et Ch. Stépanoff, Graphismes et ontologies en préhistoire. A propos d’Art et religion de Chauvet à Lascaux d’Alain Testart, Polygraphes, 1, pp. 17-23.
  • 2019 La quête de l’os corbin. Esquisse d’ontologie bouchère, in G. Cometti, P. Le Roux, T. Manicon, N. Martin éd. Au seuil de la forêt : Hommage à Philippe Descola, l'anthropologue de la nature, Tautem.
  • 2017 The rise of reindeer pastoralism in Northern Eurasia: human and animal motivations entangled. Journal of the Royal Anthropological Institute 23 (2), pp.376-396
  • 2017 Ch. Stépanoff, Ch. Marchina, C. Fossier & N. Bureau, Animal Autonomy and Intermittent Coexistences: North Asian Modes of Herding, Current Anthropology (58) 1, pp.57-81.
  • 2017 Bocquet-Appel, J.-P., B. Formoso & Ch. Stépanoff. Pour une anthropologie générale. Crise et renouveau du partenariat scientifique et institutionnel de l’anthropologie biologique, l’anthropologie sociale et la préhistoire, L’Homme, 223-224, pp. 221-246.
  • 2015 Transsingularities: the cognitive foundations of shamanism in Northern Asia, Social anthropology, 23 (2), pp. 169-185.
  • 2013 Dessins chamaniques et espace virtuel chez les Khakasses, Gradhiva. Revue d'anthropologie et d'histoire des arts, 17, pp. 144-169.
  • 2013 Le chamanisme, un projet d’étude scientifique aujourd’hui. À propos d’un article de H. Rydving, Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 43-44. 
  • 2012 Human-animal “joint commitment” in a reindeer herding system, Hau, Journal of ethnographic theory, 2 (2): 287-312.
  • 2012 Prostranstvennye tehnologii i dorogi jakustkih šamanov. Ural’skij istoričeskij vestnik (Institut d’histoire et d’archéologie de la Section ouralienne de l’Académie des sciences de Russie, Iékaterinbourg), 2, pp. 108-117. [« Technologies spatiales et routes des chamanes iakoutes » en russe].
  • 2011 Saillances et essences. Le traitement cognitif de la singularité chez les éleveurs de rennes tožu (Sibérie méridionale). L'Homme, 200, pp.175-202.
  • 2009. Devouring perspectives. About cannibal shamans in Siberia. Inner Asia, 11, pp.283-307.
  • 2009 Metamorfozy rodstva u tuvincev. Mesto ženščiny i predstavlenija o čeloveke, Etnografičeskoe obozrenie (Moscou, Académie des Sciences de Russie), 4, pp.129-145. [« Les métamorphoses de la parenté chez les Touvas. Place de la femme et conceptions de la personne », en russe
  • 2009 Devenir animal pour rester humain. Logiques mythiques et pratiques de la métamorphose en Sibérie méridionale, Images re-vues, 2009, 6. Traduit en italien : Divenire-animale per restare-umano. Logiche mitiche e pratiche della metamorfosi nella Siberia Meridionale, Il Polo, Rivista trimestrale dell’Instituto Geografico Polare, 2010, 2, pp. 57-69.
  • 2007 Who gives innate gifts ? Cognitive and cultural approaches to Turkic South Siberian shamanism, Quaderns de l'Institut Català d'Antropologica, 23, numéro « The Anthropology of Religion: Cognition or Culture », pp. 79-102
  • 2004 Chamanisme et transformation sociale à Touva, Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 35, pp. 155-183.
  • 2004 La figure mythique du chamane dans ses représentations audiovisuelles occidentales, Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 35, pp. 185-201.

 

Voir les publications sur Academia.

Direction de thèses

Amélie Barbier "La botanique des rêves : perceptions de l'environnement et expériences visionnaires chez les Koriak de Tymlat (Kamtchatka, Extrême-Orient russe)", contrat doctoral EPHE.

Léa Filiu "Les lieux du geste. Modalités d’action, techniques du corps et horizon cognitif chez les Touva de Sibérie méridionale", contrat doctoral EPHE.

Nicolas Bureau "Animisme et domestication chez les éleveurs de rennes even de Iakoutie", EHESS (codirection avec Philippe Descola).

Christiane Drieux "Chasseurs de narval inughuit (Groenland) : savoirs techniques, sociaux et rituels", EPHE, soutenue 2019.

Raphaël Blanchier "Le spectateur dans la danse. Conditions d'efficacité de la danse mongole", EPHE (codirection avec Michael Houseman), soutenue 2018, mention spéciale du jury Prix de thèse PSL SHS.

Charlotte Marchina "Faire communauté. Étude comparative sur les relations entre l'homme et l'animal chez les éleveurs mongols et bouriates", INALCO (codirection avec Jacques Legrand). Soutenue 2015, Prix de la chancellerie des universités de Paris, prix de thèse de l’INALCO.

 

Site internet

http://ch-stepanoff.blogspot.fr/

 

ENGLISH

Charles Stépanoff, a former student of the École normale supérieure (Ulm) with a PhD in ethnology (2007), was appointed senior lecturer at the École pratique des hautes études (Religious Sciences Department) in 2008. He was coordinator of the International Research Group “Nomadism, Society and Environment in Central and Northern Asia” (with representatives from France, the Russian Federation, Kyrgyzstan) and member of the Conseil national des universités [National Council of Universities].

His first studies focused on shamanism in Tuva in southern Siberia, in which he studied the cognitive and relational media of the abnormal authority and powers of certain individuals, namely shamans. His research then extended to relations with the environment through hunting and livestock farming among populations on the taiga. He has demonstrated that cooperative interactions between men and reindeer are based on the maintenance of reciprocal attraction and the construction of shared landscapes. Based on his surveys, Charles Stépanoff investigates the multiple ways in which humans establish ties and communicate with nonhuman beings: divinities, spirits, plants, or animals. His latest research is on the transformation of regimes of imagination and relations to nonhumans spanning the long-term evolution of societies. As a part of multidisciplinary international collaborations, his research draws inspiration from recent work carried out in cognitive science, prehistory, and biology.

Research topics

  • Religious anthropology, shamanism
  • Culture and cognition
  • Human-animal relations, hunting, domestication
  • Nomadism and perception of the environment
  • Visual anthropology, documentary cinema, and Russian ethnographics
Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel