Membres |

Chercheurs invités

Isabel Yaya McKenzie

Post-doctorante
Membre associé

Contact

Laboratoire d'Anthropologie Sociale, 3 rue d'Ulm, 75005 Paris.

Tél : 33 (0)1 44 27 17 47

Courriel


Présentation

À partir d’une ethnographie historique des documents de l’Amérique coloniale, mes travaux proposent une analyse comparative des pratiques de la souveraineté dans les Andes indigènes depuis la domination inca jusqu’à la chute de l’empire hispano-américain. Mes recherches s’articulent autour de trois axes :

Les modalités du savoir historique

Ce volet explore la diversité des pratiques sociales – discursives et matérielles – par lesquelles les populations andines ont exprimé leur rapport à la temporalité et à ‘ce qui fait événement’. Je m’intéresse à l’articulation entre les différents registres locaux de discours historiques (généalogies, biographies, récits de fondation, etc.) et leur cadre sociologique de production. Mes recherches ont porté sur la pluralité des stratégies qui entouraient les usages du savoir historique chez les Incas à la lumière de l’organisation dualiste pérenne qui caractérisait leurs institutions sociales, politiques et rituelles. Il s’agissait de saisir comment l’élite dirigeante avait envisagé la continuité de l’institution royale au sein d’un système politique expansionniste défini par la transformation sociale. Je prolonge désormais ces réflexions par l’étude des dispositifs techniques de la fabrique de l’histoire dans les Andes modernes. Je m’intéresse aux modalités spatiales et matérielles qui participent à la production d’un savoir sur le passé.

Les technologies du corps politique

Ce deuxième volet explore les productions sociales non-discursives par lesquelles les acteurs du pouvoir ont légitimé leur domination dans les Andes. Je m’intéresse aux dispositifs rituels, aux techniques matérielles et corporelles, ainsi qu’à la morphologie des espaces sociaux du pouvoir. Cette recherche porte actuellement sur l’édification du corps des gouvernants vivants et morts à la période inca. Je m'intéresse aux propriétés qui leur étaient attribuées, aux manipulations dont ils étaient sujets, ainsi qu’aux enjeux et aux contestations qui les ont entourés.

Les typologies de la diversité humaine à l'époque moderne

La double démarche historiographique et anthropologique qui traverse mes recherches m’a amenée à explorer le regard savant sur la culture matérielle du Nouveau Monde à l’époque moderne. Il s’agit d’appréhender la place des Amériques dans la typologie de la diversité humaine qui se met en place dès le XVIe siècle et qui anticipe l’apparition des sciences de l’homme. Ce volet porte sur les processus de collecte des artefacts amérindiens, sur leur disposition dans les cabinets savants et sur les discours scientifiques qui leur étaient attachés. Je m’intéresse en particulier à la perception des écritures indigènes (khipu, systèmes pictographiques).


Thèmes de recherche

  • Anthropologie historique du politique.
  • Anthropologie des savoirs.
  • Histoire des sciences de l'homme.

Terrains

Andes (Pérou, Bolivie), empire Inca.


Equipes

Parenté et logiques relationnelles

Anthropologie linguistique


Séminaires et enseignements

  • Temps long, ruptures et recompositions sociales dans les Amériques. Séminaire EHESS, avec L. Charlier, F. Dupuy, P. Pérez, G. Rivière et V. Robin Azevedo.
  • Anthropologie historique, Master et L3, Université Toulouse 2-Jean Jaurès, avec G. Valtchinova.

Principales publications

Ouvrage

Articles

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel