Membres |

Chercheurs invités

Wenrui Li

Courriel

 

Présentation

 

Je travaille sur une thèse qui pourrait s'intituler "Le « mianzi » des Chinois et l’ « honneur » des Français : de la sémantique à la construction culturelle". Diplômée en traductologie, j'ai rencontré beaucoup de faits culturels intraduisibles dans les deux langues. Le « mianzi » chinois, traduit littéralement en français par la « face », n'évoque pas grand chose chez les Français; alors que l’ « honneur » français, traduit par "荣誉", perd aussi ses connotations. Pourtant, les deux notions sont loins d'être incomparables: le « mianzi », comparé par LIN Yutang à l’une des trois déesses qui dominaient, dominent, et domineront la Chine,  pourrait expliquer la mentalité et les comportements des Chinois; l’ « honneur », héritage français dont le duel est l’origine, est décrit comme un sphinx moral dont la logique fonctionne depuis toujours et pour toujours dans la société française. Deux slogans pourraient faire émerger la logique semblable : « Touche pas à mon mianzi » ; « Touche pas à mon honneur ». Il paraît que les Chinois et les Français ne sont pas aussi différents que l’on ne l’imagine.

  Je ne connaissais pas le travail de l'anthropologue. Mais après avoir lu quelques travaux de M. Lévi-Strauss, son approche structuraliste m'a ouvert un nouvel horizon pour penser à la possibilité de combiner les approches de la linguistique et de l'anthropologie, deux domaines en effet inséparables dans l'analyse des faits culturels. C'est pour ça que je viens au LAS afin d'apprendre au mieux les recherches anthropologiques et leurs méthodes. Mes travaux visent ainsi à rechercher des universaux sans ignorer les particularités des deux notions.

La méthode structuraliste insiste sur le fait que la signification ne s’acquiert qu’à condition de s’intégrer en système. Mon hypothèse est que le mianzi et l’honneur, comme le langage, ont tous les deux un caractère de système. Leurs systèmes de signification sont fondés sur la communication. Entre l’émetteur et le récepteur, les messages porteurs d’une signification sont divers. La clé pour arriver à la bonne compréhension de ces messages réside dans la construction des modèles en tant que l’instrument et la loi de leur intelligibilité. Ainsi deux modèles de structure sous-jacents seront dégagés pour illustrer la construction des deux systèmes dont les contradictions renvoient aux conflits culturels.

 

Publications

 

2011," Les titres des articles journalistiques en France: figures de rhétorique et traduction en chinois", L'apprentissage du français, n° 3, Beijing, Foreign Language Teaching and Research Press

2011, "Le suffixe et sa fonction grammaticale", Folk Art and Literature, n° 8, Xining, Folk Art and Literature Press

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
52 rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 31
Courriel