Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca

Maître de conférences EPHE, Enseignants Chercheurs

Laboratoire d’anthropologie sociale, 52 rue du Cardinal Lemoine 75005 Paris

Institut des civilisations – Collège de France

Tél : + 33 (0)1 44 27 17 58

Courriel: Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca

Directrice du Laboratoire d’anthropologie sociale

Maître de conférences à l’École Pratique des Hautes Études-PSL, Ve section.

Responsable de l'équipe « Anthropologie Linguistique » au Laboratoire d’anthropologie sociale

Présidente de la Société des Amis des Sciences Religieuses (SASR) EPHE-PSL.

Présentation générale

Après des études de philosophie en classes préparatoires à l’École Normale Supérieure Fontenay St Cloud, un master en philosophie à Paris IV et en ethnologie à Nanterre, Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca a consacré une thèse de doctorat en anthropologie linguistique à l’étude des métamorphoses de la voix rituelle et du chamanisme Runa d’Amazonie péruvienne (Voix de maîtres et chants d’oiseaux. Pour une étude pragmatique de la communication rituelle chez les peuples Runa d’Amazonie, Nanterre, 1200 p.), avant de rejoindre l’EPHE-PSL en 2012 à la chaire dédiée à l’anthropologie religieuse des Basses Terres Sud-Américaines, et le Laboratoire d’anthropologie sociale au Collège de France.

Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca est anthropologue linguiste, titulaire de la chaire Religions des Indiens Sud-américains : sociétés des basses-terres à la Vème section de l’École Pratique des Hautes Études-PSL. Spécialiste des langues quechua, elle consacre ses recherches à l’anthropologie linguistique de la parole rituelle et de la voix en Amérique indienne. Au cours de ses enquêtes en Amazonie et dans les Andes, elle a déchiffré les langues secrètes des chamanes et étudié les relations trans-espèces chez les peuples animistes, dans le chamanisme et la chasse. Elle s’intéresse 1- à la diplomatie entre humains, vivants, dieux et invisibles - à la production sociale d’un monde commun, à partir de l’étude du langage, des signes, des gestes, de l’iconicité de la voix et des dispositifs sensibles ; 2) à l’indexicalité de la connaissance et à la réflexivité du savoir dans les traditions amérindiennes. Ses travaux examinent les relations entre la pensée et le langage, la perception et l’action rituelle.

Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca est directrice du Laboratoire d’anthropologie sociale, avec Florence Brunois co-directrice et Julien Bonhomme, co-directeur. Elle dirige l’équipe « Anthropologie linguistique » qu’elle a fondée au Laboratoire d’anthropologie sociale, en 2016, avec Pierre Déléage. Elle est présidente de la Société des Amis des Sciences Religieuses à l’EPHE-PSL (SASR).

Thèmes de recherche

Anthropologie linguistique de la voix rituelle

L’étude de l'énonciation, de l’action rituelle et des théories de la connaissance amérindiennes constitue le fil directeur de ses recherches. Spécialiste des langues quechua et du chamanisme en Amazonie, Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca étudie la « voix », la traduction des langues rituelles, la polyglossie et les formes de transmission du savoir. Quels traits formels et pragmatiques caractérisent la poétique rituelle ? En quoi les langues adressées aux esprits et aux dieux se distinguent-elles de la communication ordinaire ? Elle s’intéresse aux aspects interlinguistique et intersémiotique des performances orales : la manière dont ces traditions composent avec d’autres langues, avec des images, des sons, des indices sensoriels ou kinésiques, pour former un langage commun ou common ground. Telle la poésie selon Jakobson, le langage rituel donne à voir la mutation d’un code linguistique (Lévi-Strauss-Jakobson, la question du langage poétique 2022). Il se compose de « signes de signes » et se caractérise par le secret. Son déchiffrement impose un retour vers la matrice des interactions humaines dans lesquelles la parole rituelle se dote d’une épaisseur significative, mobilisant des savoirs factuels, écologiques et mythologiques. Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca étudie les régimes de socialisation et d’accès à la connaissance : rêve, vision, répétition orale et imprégnation corporelle, lecture, écriture. Un numéro spécial dédié aux écritures rituelles (Livres sorciers, 2021) développe une approche comparative des phénomènes de transfert de l’oralité à l’écriture. Elle étend l’analyse du code rituel au champ du politique pour étudier la diplomatie et la crise moderne du rapport au vivant. Comment les humains coopèrent-ils avec d’autres espèces et d’autres collectifs ? À quelles conditions un langage commun est-il possible et pensable ? Ses recherches actuelles portent sur les enjeux cognitifs et pragmatiques des relations trans-espèces. Ils soulignent la continuité avec des formes inédites de diplomatie que les Amérindiens déploient, à des échelles variées, avec l’État et les organismes internationaux.

Mots-clefs : Anthropologie linguistique / Ethnopoétique / Pragmatique / Rituel / Religion / Voix / Écriture / Chamanisme / Diplomatie trans-espèces / Politique.

Anthropologie du pharmakôn et des relations trans-espèces

Le second volet de ses recherches explore les formes de catégorisation du vivant et les relations écologiques trans-espèces, au travers de la notion de pharmakôn, pouvoir de guérison/destruction du vivant (Guérir. Tuer, L'Herne 2017). Ces recherches s’appuient sur une enquête ethnobotanique et ethnomédicale menée depuis 15 ans en Amazonie péruvienne sur les pratiques thérapeutiques des chamanes Runa, Achuar, Shipibo, Cocama et experts métis amérindiens. Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca développe une approche relationnelle du concept d’« efficacité thérapeutique » et de « poison ». Elle étudie pour ce faire la socialisation rituelle et les théories emic de la perception, les états de conscience hallucinatoires et les dispositifs sensoriels dans lesquels prennent place les relations entre humains, plantes, animaux et artefacts. Elle co-dirige un programme de recherches pluridisciplinaire sur les pharmacopées du Nouveau Monde avec des collègues phytochimistes, ethnobotanistes et pharmacognostes en France (Université Lille II) et au Pérou (Universidad Nacional de la Amazonia Peruana et Herbario Nacional Iquitos). Le résultat de ces recherches est publié dans la revue Journal of Ethnopharmacology, avec les membres du projet.

Mots-clefs : Anthropologie du pharmakôn / Plantes / Animaux / Relations trans-espèces / Perception / Hallucination / Écologie / Sciences du Vivant.

Anthropologie du christianisme et des religions andines : sémiotique des écritures rituelles llutasqa (Bolivie)

Cette troisième ligne de recherche est consacrée à l’étude des transformations historiques et sémiotiques des systèmes de transmission du savoir amérindien, dans un contexte colonial et contemporain. Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca examine l’histoire des relations entre missionnaires et traducteurs et les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes. Dans la continuité de ses enquêtes sur le christianisme en Amazonie, elle co-dirige un programme de recherche sur la sémiotique des écritures andines en langue quechua, avec Pierre Déléage. Ces recherches portent sur une écriture unique au monde, nommée « Llutasqa » dans la région de Chuquisaca (Bolivie) qui sert principalement à écrire le quechua et à mémoriser des discours rituels prononcés pendant la période du Carême dans les communautés andines de la région NorCinti. Cette écriture se caractérise par une sémiotique logo-syllabique (elle note soit des unités sémantiques, soit, en grande majorité, des syllabes, souvent à l’aide de rébus) et par une pragmatique attachée (elle ne sert qu’à transcrire un corpus de textes limité qui doit faire l’objet d’une mémorisation orale). Son projet a été lauréat du prix de recherche SCRIPTA-PSL en 2018.

Mots-clefs : Écritures rituelles / Quechua / Sémiotique / Religions andines / Doctrina Christiana / Missionnaires / Histoire / Amérique du Sud.

Terrains 

  • Amérique du sud, Amazonie, Andes (Pérou, Équateur, Bolivie)
  • Langues quechua, aents chicham (jivaroan), andoa (zaparoan), cocama (tupi).

Équipe

Anthropologie linguistique

Enseignements

Anthropologie pragmatique. Rituel et diplomatie trans-espèces en Amérique indienne,séminaire EPHE, PSL-EHESS.

Anthropologie linguistique. Les savoirs entre l’oral et l’écrit (EPHE-EHESS)

Séminaire d’anthropologie américaniste, EHESS-LAS-EREA. Co-responsable avec A. Ariel de Vidas et I. Daillant.

Responsabilités scientifiques et pédagogiques

  • Présidente de la Société des Amis des Sciences Religieuses (SASR) EPHE Vème section
  • Responsable de l’Équipe Anthropologie linguistique
  • Membre du conseil scientifique et du comité de gestion du LAS
  • Membre du conseil scientifique du Legs Lelong (CNRS, section 38)
  • Membre élue du conseil d'administration de la Société des Américanistes
  • Co-responsable du Projet ARPIA (Association de Recherche sur les Pharmacopées d’Amérique du Sud) « Enquête sur le chamanisme et les pharmacopées des Runa d’Amazonie péruvienne » avec V. Roumy et L. Ruiz (UNAP Iquitos Pérou). Coopération internationale avec l’Université Nationale d'Amazonie Péruvienne et l’Université Lille II Droit et Santé 2017-2023.
  • Co-responsable du projet « Sémiotique d’une écriture rituelle andine » (lauréat du prix de recherche SCRIPTA PSL), avec P. Déléage, 2018.
  • Membre de l’ANR AMAZ Que veulent les Amérindiens ? Configurations socio-spatiales, enjeux politiques et débats ontologiques en Amazonie, 2018-2023
  • Membre de la formation doctorale Anthropologie sociale et ethnologie de l’EHESS (2017 à 2021).
  • Co-responsable avec C. Stépanoff et C. Cohen du projet SPIF-PSL Anthropologie générale : à l’interface des sciences humaines et de sciences naturelles (EPHE-EHESS) 2016-2018.

Responsabilités éditoriales

Organisation de colloques internationaux

- Les langages du religieux. Table ronde internationale de l’équipe Anthropologie linguistique du LAS, avec la participation de Margarita Valdovinos (Université de Mexico, Institut d’études avancées Paris), 22.11. 2022, EPHE Sorbonne, Paris.

- Claude Lévi-Strauss. Inactuel xapiri, Table ronde Anthropologie à l’EPHE, Paris, Sorbonne, 18. 10. 2022.

- Regards croisés sur l’usage de la polyglossie dans les répertoires rituels et religieux au Japon et dans les Amériques, colloque international avec la participation de W. Hanks, Berkeley University et J.-N. Robert, Collège de France, 31. 03. 2022.

- Débat sur Reconfigurer le vivant : des organismes aux artefacts, Table ronde de la SASR, EPHE Sorbonne, 12. 10. 2021.

- Dans le regard de l’Autre. Table ronde internationale SASR, avec B. Soares (University Florida), R. Beneduce (Université de Turin), EPHE Sorbonne, 15. 06. 2021.

- Des petits dieux sans culte : retour sur la notion de religion (coorg. avec A. Kedzierska Manzon et J.-P. Albert), Colloque de la Société des Amis des Sciences Religieuses, 18. 02. 2021.

- Chefs et diplomates. Arts de la parole et politiques autochtones, colloque international de l’équipe Anthropologie linguistique, Collège de France, 16. 01. 2020.

- Claude Lévi-Strauss. Penser le monde autrement, colloque international EPHE/Collège de France, 10. 12. 2019.

- Sémiotique des écritures andines llutasqa, journée d’étude internationale, Collège de France, 6. 06. 2019.

- Rituels du livre en Amérique indienne, colloque international, Collège de France (avec G. Deshoullière). 23.05. 2019.

- Les conceptions amérindiennes de l'écriture, table ronde internationale EPHE, Paris, 17. 11. 2018

- Christianismes autochtones : rituel, conversion, subversion, colloque international EPHE/ EHESS, Paris, 25. 11. 2017.

- L’Animisme en tête. Trophées en hommage à Patrick Menget. Table ronde EPHE-Sorbonne, Société des Amis des Sciences Religieuses, Paris, 10. 06. 2017.

- Écritures prophétiques. Colloque international, Collège de France avec P. Déléage, Équipe Anthropologie linguistique du Laboratoire d’anthropologie sociale, 19. 05. 2017.

- Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes. Colloque international avec P. Déléage, É. Blestel et C. Yvinec, Collège de France, 8-9. 12. 2016.

-Transformer la nature : pharmacopées, corps et poison. Pour une éco-anthropologie de la materia medica. Colloque international, Collège de France, avec C. Valadeau, 15-17. 09. 2015.

Publications

Ouvrage

- Claude Lévi-Strauss. Penser le monde autrement, Cahiers d'anthropologie sociale (vol. 20) Paris, Éditions de L’Herne 2022.

- Livres sorciers, Gradhiva (vol. 32), Éditions du Musée du quai branly Jacques Chirac 2021.

- Guérir Tuer, Cahiers d'anthropologie sociale (vol.14) Paris, Éditions de L’Herne 2017.

-  Voix de maîtres et chants d'oiseaux. Pour une poétique de la voix en Amérique indienne, en préparation.

- Christianismes autochtones. Rituel, conversion, subversion, en préparation.

Sélection d’articles

- « Douglas Ushers Contest into the Heart of the Symbolic Order (Purity and Danger (1966)», in A History of the Social Sciences in 101 Books, Cyril Lemieux, Laurent Berger, Marielle Macé, Gildas Salmon, Cécile Vidal (eds), MIT Press, 2023 à paraître.

 

- « Lévi-Strauss, Jakobson. La question du langage poétique », in Cahiers d’Anthropologie Sociale (20), Paris : Éditions de l’Herne, 2022.

- « Claude Lévi-Strauss. La fugue des cinq sens » in Cahiers d’Anthropologie Sociale (20), Paris : Éditions de l’Herne, 2022

- « Double enquête. Une leçon d’écriture chamanique en Amazonie », in Livres sorciers, Gradhiva Revue d’anthropologie et d’histoire des arts n° 32, pp. 60-81, 2021.

- « Palimpseste. L'écriture rituelle au second degré », in Livres sorciers, Gradhiva Revue d’anthropologie et d’histoire des arts n° 32, pp. 10-23, 2021.

- D’hier à aujourd’hui : enquêtes sur les talismans et les manuscrits de sciences occultes en Islam Avec Alain Epelboin et Jean-Charles Coulon, in Livres sorciers, Revue Gradhiva Revue d’anthropologie et d’histoire des arts n° 32 pp. 159-173, 2021.

- « Viral hepatitis in the Peruvian Amazon: Ethnomedical context and phytomedical ressource » (with J. Ruiz Macedo, L. Ruiz, V. Roumy & al.), Journal of    Ethnopharmacology, march 2020.

- « Plant therapy in the Peruvian Amazon (Loreto) in case of infectious diseases and its antimicrobial evaluation » (with J. Ruiz Macedo, L. Ruiz, V. Roumy & al.), Journal of Ethnopharmacology, november 2019.

- « La contagion des images : voix enchâssées et dispositifs sensoriels dans un rituel chamanique amérindien », Hybrid. Revue des arts et médiations humaines n° 4 « Malaise dans la représentation », Martial Poison et Monique Jeudy-Ballini (éds.), 31 p., 2018.

-« Des voix en abyme. Communication paradoxale et rencontres d’esprits en Amazonie ». In A. Cohen, D. Mottier & K. Kerestetzi (eds.), Gradhiva « Religions, matières à pensée » (26), pp.135-163, 2017.

-« Transformer la nature. Pour une anthropologie du pharmakôn. ». In Guérir, Tuer Cahiers d’Anthropologie Sociale, n° 14. Paris : Editions de L’Herne, pp.8-24, 2017.

-« Un art de la maîtrise amérindien. Pour une approche relationnelle du poison ». In Guérir, Tuer, Cahiers d’Anthropologie Sociale n°14. Paris : Editions de L’Herne, pp. 58-85, 2017.

 

- « 1966 Mary Douglas introduit la contestation au cœur de l’ordre symbolique », in Pour les Sciences Sociales, 101 ouvrages, Paris, Éditions de l’EHESS, 2017.

https://www.ehess.fr/fr/ouvrage/pour-sciences-sociales

 

-« Masques sonores et métamorphose dans les langues rituelles d’Amazonie péruvienne », Bulletin de l’Institut Français d’Etudes Andines (Hommage à Bernard Lelong) 45 (1), pp. 17-47, 2016.

 

-« Papageno au pied des Andes. Deux mélopées rituelles runa d’Amazonie péruvienne », Trophées. Etudes ethnologiques, indigénistes et amazonistes offertes à Patrick Menget, Philippe Erikson éd., Nanterre, Société d’Ethnologie, pp.254-256, 2016.

 

-« The traditional medical system in Lowland Quechua shamanism in the Peruvian Amazon. Antimicrobial activity of traditional plant in case of infectious diseases », (avec V. Roumy et al.) Pharmacognosy, vol. 11 (44) pp. 625-633, 2015.

-« Face-à-face interspécifiques et pièges à pensée des Quechua de Haute Amazonie, Cahiers d’Anthropologie Sociale 9 « Leurrer la Nature ». Paris : Editions de L’Herne, pp. 33-47, 2013.

 Sisyawaytii tarawaytii. Sifflements serpentins et autres voix d’esprits dans le chamanisme quechua du haut Pastaza (Amazonie péruvienne) », « Discours rituels amazoniens » Journal de la Société des Américanistes (97-1), pp. 179-222, 2011.

-« Plants used by native Amazonian groups from the Nanay River (Peru) for the treatment of malaria ». (with V. Roumy, L. Ruiz, Lil. Ruiz, M. Maco & M.  Cobos), Journal of Ethnopharmacology 133 (2), pp. 917-921, 2011.

-« Imaginaire acoustique et apprentissage d’une ontologie animiste. Le cas des Quechua d’Amazonie péruvienne », in L'agentivité. Ethnologie et Linguistique à la poursuite du sens, Ateliers d’Anthropologie vol. 34, 2010.

 Amazonian plants from Peru used by Quechua and Mestizo to treat malaria with evaluation of their activity » (with V. Roumy & al.), Journal of Ethnopharmacology 112 (3), pp. 482-489, 2007.

-« Exploitation pétrolière et dynamique des territorialités indiennes dans la région du haut Pastaza péruvien » (avec Elsy Huboux), Mappemonde, n°82 (2), 2006.

Tous les contenus associés