Thèses soutenues au Laboratoire |

Liste des thèses soutenues

Maria-Béatrice Di Brizio

Docteure

 

 

Contextualisation des usages théoriques et heuristiques de la notion de couvade : Edward Burnett Tylor et l'ethnologie évolutionniste des Researches into the Early History of Mankind and the Development of Civilization (1865)

Direction de thèse : Wiktor Stockzkowski, DE EHESS ; Françoise Héritier, co-directrice de thèse, Professeur honoraire au Collège de France

Présidence du jury . Claude Blanckaert, DR CNRS

Membres du jury :
Daniel Becquemont, PU émérite Université Lille III
Claude Blanckaert, DR CNRS
Nathan Schlanger, PU École nationale des chartes
Wiktor Stoczkowski, DE EHESS
Filippo M. Zerilli, PU Université de Cagliari

Mention obtenue : Très honorable avec les félicitations du jury à l'unanimité
 

 

Description/résumé :
Cette thèse étudie le traitement de la notion de couvade par l’ethnologue britannique Edward Burnett Tylor (1832-1917), accordant une place centrale à la première édition de ses Researches into the Early History of Mankind and the Development of Civilization (1865). Le terme couvade renvoie à des représentations et pratiques liées à la naissance, imposant au père de modifier ses activités, son alimentation et, éventuellement, de s’aliter. Mobilisant une vaste littérature ethnographique, Tylor repère ces usages en Amérique, Asie, Europe, Afrique. La première partie de cette thèse analyse la notion dans le cadre des Researches et précise les finalités de ce traité, l’explication des conduites de couvade qui y est proposée, les sources de Tylor, ainsi que ses critères de sélection, classement et interprétation des données empiriques. La seconde partie aborde le contexte d’émergence du concept en Grande Bretagne, entre 1810 et 1865, et prend en compte la naissance de l’ethnologie comme science générale de l’homme et science des races, le troisième partie explore les usages, avant Tylor, des informations sur les comportements de couvade et du terme couvade (1538-1865). L’objectif de ce travail est d’éclairer le rôle du concept dans la construction de l’ethnologie évolutionniste, monogéniste et scientifique que Tylor entend promouvoir, d’élucider les continuités et les ruptures intellectuelles marquant l’adoption de cette catégorie dans les Researches, enfin de mettre au jour le traitement et l’interprétation des données empiriques évoquées par la notion.


Mots-clés :
Couvade ; Tylor, Edward Burnett (1832-1917) ; Anthropologie ; Histoire de l’anthropologie ; Grande-Bretagne ; 19e siècle ; Évolutionnisme ; Évolution culturelle.
 

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

flux rss  Actualités

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel