Membres |

Enseignants et chercheurs

Laurent Berger

Laurent Berger
Maître de conférences EHESS

 

Contact


Laboratoire d'Anthropologie Sociale, Collège de France, 3 rue d'Ulm, 75005 Paris

Tél : 00 33 (0)1 44 27 17 35

laurent.berger@ehess.fr

 

Présentation


Né à Paris, licencié en psychologie et en ethnologie, diplômé des Langues’O et docteur en anthropologie (dir. Maurice Bloch, EHESS, 2006), Laurent Berger a été chercheur postdoctorant à la London School of Economics en tant que boursier de la fondation Fyssen, puis est devenu responsable de la recherche au musée du quai Branly, avant d'être élu titulaire de la chaire « anthropologie de la mondialisation capitaliste » à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il y dirige depuis 2015 la formation doctorale en anthropologie.

Ses travaux s’appuient sur un double travail ethnographique et historiographique conduit au Mali et aux Archives nationales de Paris, puis à Madagascar et aux Archives d’Aix-en-Provence et d’Antananarivo. Son premier terrain a porté sur le démantèlement des sociétés d'initiation consécutif à l’islamisation du Bèlèdugu et sur l'émergence concomitante des cultes de possession jinèton dans l’ancienne confédération villageoise ayant été à l’origine d’une des plus grandes révoltes anticoloniales en Afrique de l’Ouest. Son second terrain s'est focalisé sur l’organisation et les transformations précoloniales, coloniales et postcoloniales de la royauté sacrée antankaraŋa, aujourd’hui confrontée à la crise politique de l’Etat malgache, aux mouvements religieux réformistes chrétiens et musulmans, ainsi qu’aux migrations de travail et aux fronts pionniers de l’extraction minière et de l’industrie agro-industrielle.

Ses recherches principales visent à décrire et analyser les phénomènes de globalisation, à l’échelle des îles de l’océan Indien occidental, mais aussi de façon comparative, sur différentes périodes historiques et aires géographiques. Il s’agit d’étudier les pratiques afférentes au transfert des populations (humaines, animales et végétales), des informations, des richesses, des pouvoirs ou des formes de prestige d’une formation politique à l’autre, entre localités, provinces, régions et/ou continents. L’enjeu problématique est de déterminer par qui, pourquoi, où, et comment s’opèrent ainsi la mise en mouvement de flux, la mise en réseau de lieux, et l’interconnexion de sphères d’activités distinctes entre formations politiques souveraines. Il s’agit aussi en complément d’étudier le changement social et culturel à l’œuvre dans l’ensemble des sphères d’activité mises ainsi en relation, et dont les conditions d’exercice se trouvent modifiées par cette mise en circulation et ces procédés d’acculturation. L’enjeu est de rendre intelligible cette corrélation typique des phénomènes de globalisation, en caractérisant la nature des transferts opérés, la nature des formations politiques ainsi reliées, et celle des changements et transformations alors en jeu. Le traitement de telles problématiques implique l’aménagement des méthodes ethnographiques, de par l’extension nécessaire des données empiriques produites dans la durée et dans l’espace, afin de déployer l’observation participante au croisement des temporalités et au cœur des jeux d’échelles : il s’agit donc de développer l’ethnographie globale à partir des enquêtes multi-cas et multi-site, pouvant être collectives et longitudinales, et sur lesquelles sont susceptibles de se greffer des techniques d’investigation propres à l’histoire (l’utilisation d’archives et de documentation), l’archéologie (la réalisation de fouilles), la sociologie (la passation d’entretiens semi-directifs et de questionnaires) et la géographie (l’emploi des images satellites, du S.I.G et de la cartographie).

 

Thèmes de recherche

  • Capitalisme et globalisation
  • Global studies et ethnographie globale
  • Histoire de l'anthropologie, épistémologie des sciences sociales
  • Culture et cognition
  • Parenté et sexualité
  • Chefferies, early state et royautés sacrées/divines
  • Politiques rituelles et traditions religieuses

 

Terrains

  • Océan Indien occidental (Madagascar, La Réunion, Maurice)
  • Afrique de l'ouest (Mali)

 

Enseignements et séminaires

 

Responsabilités et affiliations scientifiques

 

Visiting scholarship

  • Visiting Professor, Dōshisha University of Kyoto, School of Global Studies, 2015
  • Visiting Professor, Universidad de Buenos Aires, Centro Franco-Argentino, 2013
  • Visiting Fellow, London School of Economics, Anthropology Department, 2007
  • Erasmus Lecturer, Universität Wien, Institut für Kultur und Sozialanthropologie, 2005

 

Directions de thèse

  • 2016- Mehdi Ayachi (co-dir. F. Mermier) « Un réformisme Ibadite au Sultanat d’Oman : une éthique de la connaissance pour une nouvelle subjectivation politique »
  • 2016- Mathilde Heslon (co-dir. R. Rechtman) « Aux limites de l’existence ordinaire : pratiques et discours des désordres mentaux à Mayotte en psychiatrie et dans les cultes de possession »
  • 2015- Maurizio Esposito La Rossa (co-dir. C. Severi) « Les tromba antandrano ou les ancêtres suicidés : un culte royal de possession d’une dynastie sans royaume et sans descendants (Baie de Loza, Madagascar) »
  • 2015- Inès Calvo (co-dir. P. Descola) « Pulowi et le capitalisme industriel : les changements culturels wayuu au prisme des mobilisations féminines contre l’extraction minière (La Guajira, Colombie) »
  • 2015- Sylvie Tavernier (co-dir. B. Derlon) « Le commerce de l'artisanat du bois dans le centre de l'île de Madagascar »
  • 2014- Benjamina Robson (co-dir. B. Derlon) « L’exercice du pouvoir dans le Vangaindrano à Madagascar. De la fondation du royaume Tesaka aux groupes statutaires contemporains, 17e-21e s. »
  • 2014- Flore Pavy (co-dir. P. Descola) « La double monnaie et le processus d'unification à Cuba : une ethnographie globale des pratiques monétaires en contexte de mutation »

 

Publications


Ouvrages

  • à paraître L’anthropologie globale. Problématiques, méthodes, théories. Paris: La Découverte, coll. Grands Repères. [& A-C. Trémon]
  • à paraître Le royaume et la firme. Une anthropologie de la mondialisation à Madagascar. Paris: CNRS éditions, coll. Bibliothèque de l’Anthropologie.
  • 2004. Les nouvelles ethnologies. Enjeux et perspectives. Paris: Armand Colin.

Ouvrages édités et numéros de revue dirigés

  • 2017. Pour les sciences sociales. Paris: EHESS éditions, collection Cas de figure. [avec C. Lemieux, G. Salmon, C. Vidal & M. Massé eds.]
  • 2014. Altérités, inégalités et mobilités dans les îles de l’océan Indien. Paris: EHESS éditions, Etudes Rurales 194. [& S. Blanchy eds.]
  • 2009. Histoire globale, mondialisations et capitalisme. Paris: La Découverte, coll. Recherches. [& P. Beaujard, P. Norel eds.]

Articles de revue à comité de lecture

  • 2015. "Par-delà le structuralisme : Maurice Godelier, lecteur matérialiste de Claude Lévi-Strauss". Gradhiva 21: 222-247.
  • 2014. "La fabrique des mondes insulaires. Altérités, inégalités et mobilités au sud-ouest de l’océan Indien". Etudes Rurales 194: 11-46. [& S. Blanchy]
  • 2013. "La place de l’ethnologie en Histoire globale". Monde(s): Histoire, Espaces, Relations 3: 193-212.
  • 2012. "Ritual, History, and Cognition: From Analogy to Hegemony in Highland Malagasy Polities". Anthropological Theory 12(4): 351-385.
  • 2012. "Learning Possession Trance and Evaluating Oracles’ Truthfulness in Jinè Cults of Bèlèdugu (Mali)". Journal of Cognition and Culture 12(3-4): 163-181.
  • 2010. "Why Maurice Bloch’s Work on Religion is Nothing Special but is Central". Religion and Society: Advances in Research 1: 14-18.
  • 2010. "La centralisation d’un culte périphérique. Islam, possession et sociétés d'initiation au Bèlèdugu (Mali)". Politique Africaine 118: 143-164.
  • 2010. "Esquisse d'une archéologie et généalogie des savoirs anthropologiques". Social Anthropology 18(2): 117-137.
  • 2009. "La parenté, entre taxinomie intuitive et réseau relationnel égocentré". L'Homme 191: 249-270.
  • 2008. "Des restes humains, trop humains ?". La Vie des Idées 26 septembre. ISSN : 2105-3030.
  • 2006. "Ways of the Ancestors, Ways of Development: The Ankaraña Peoples Facing Globalization". Etudes Rurales 178: 129-160.

Chapitres d'ouvrage

  • 2016. "L’œuvre de Maurice Godelier, au-delà du structuralisme et du marxisme, aux côtés de Claude Lévi-Strauss et de Karl Marx". In Jeudy-Ballini, M. (ed). Le monde en mélanges. Textes offerts à Maurice Godelier. Paris: CNRS éditions, pp. 65-96.
  • 2012. "L’Histoire globale, un nouveau programme de recherche ?". In Norel, P. & L. Testot (eds). Une histoire du monde global. Auxerre: éditions Sciences Humaines, pp. 287-292.
  • 2009. "Capitalisme et mondialisation. De l'autonomie des trajectoires locales à l'interdépendance systémique globale". In Beaujard, P. & al. (eds). Histoire globale, mondialisations et capitalisme. Paris: La Découverte, pp. 421-467.
  • 2009. "Par-delà l'eurocentrisme : les mondialisations et le capitalisme au prisme de l'Histoire globale". In Histoire globale, mondialisations et capitalisme. Paris: La Découverte, pp. 7-61. [& P. Beaujard, P. Norel]
  • 2005. "L'Islam à l'épreuve de l'ancestralité dans les villes et campagnes du nord de Madagascar". In M. Gomez-Perez (ed). L'Islam politique au sud du Sahara. Identités, discours et enjeux. Paris: Karthala, pp. 69-117. [& O. Branchu]
  • 2005. "L'expert, l'entrepreneur et le roi. Chronique d'une négociation conflictuelle autour de l'implantation d'un site industriel sur des terres ancestrales sacrées (Madagascar)". In Cormier-Salem, M-C. & al. (eds). Patrimoines naturels au Sud. Territoires, identités et stratégies locales. Paris: IRD éditions, pp. 135-175.

Notices d'encyclopédie et de dictionnaire

  • à paraître "Anthropologie de la globalisation". In Encyclopædia Universalis, pp. xxx-xxx.
  • à paraître "Ethnographie globale". In Encyclopædia Universalis, pp. xxx-xxx.
  • 2013. "Maurice Godelier". In McGee, J. & R. Warms (eds). Theory in Social and Cultural Anthropology: An Encyclopedia. London: Sage Publications, pp. 340-344.

Actes de colloque

  • 2016. "Le retour des ancêtres royaux suicidés. Une histoire régressive malgache". In Actes du colloque "Histoire et anthropologie. Autour de l’œuvre de Nathan Wachtel". Paris, Musée du quai Branly.
  • 2013. "Anthropologie de l'Etat : guerre, esclavage et domination politique. Une introduction". In Actes du colloque "Repenser l'anthropologie aujourd'hui avec Emmanuel Terray". Paris, Musée du quai Branly.
  • 2013. "Discours d'ouverture". In Actes du colloque "Repenser l'anthropologie aujourd'hui avec Emmanuel Terray". Paris, Musée du quai Branly.
  • 2010. "Une rationalité limitée ? L’étrange attitude d’un roi malgache face à un projet agro-industriel international". In Les Annales de l’Ecole de Paris du Management, Volume XVII. Paris: MSH éditions, pp. 361-369.
  • 2010. "À la croisée des sciences sociales et cognitives : une nouvelle lecture de la formule canonique lévi-straussienne". In Ostrovsky, A. (ed). La fonction symbolique entre nature et culture. St Pétersbourg: Nestor-Historia, pp. 59-72. [paru en russe]
  • 2009. "Conflictos Postcoloniales en el Reino Antankaraña del Norte de Madagascar". Revista CIDOB d'Afers Internacionals 87: 37-51.

Recensions

Films documentaires

  • 2010. Maurice Bloch. La Huit Production, collection L’Ethnologie en Héritage: 135 min, DVD. [& A. Morel, G. Le Mao]
  • 1996. Jinèbana. La possession au quotidien. Postproduction Langues’O / ENS: 52 min, diffusé à la TV et primé au VIIIe festival international de Nuoro. [& B. Keller]

Site recommandé

Collège de France
CNRS
EHESS
Labex TransferS
PSL Research University

Calendrier du LAS

Intranet (WikiLAS)

 

Laboratoire d'Anthropologie Sociale
3 rue d'Ulm
75005 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 17 32
Courriel